©
LE PARANORMAL Questions - Réponses
suite Coin Lecture & Accueil
Nombre de pages : 8 Parution : février 2018
Les images présentes dans ces articles restent la propriété de leurs auteurs. Une image pourra être retirée sur simple demande d’un auteur jugeant son utilisation inappropriée.
A l’occasion d’entretiens, des questions me sont fréquemment posées au sujet du “paranormal” et des phénomènes s’y rapportant.  Je réunis dans cette rubrique les réponses qui furent les miennes, d’un point de vue sociologique, afin que ceux qui souhaitent en prendre connaissance puissent le faire.
Pourquoi vous-êtes vous intéressée au paranormal ? Au départ, je ne m’intéressais pas spécialement à ce que vous appelez le «  paranormal  », en tout  cas pas plus à ce domaine qu’à autre chose. Je crois que je n’y pensais même pas. Puis j’ai eu  l’opportunité de vivre des expériences que la logique et la rationalité classiques ne parvenaient pas  à élucider, même en insistant pendant des heures et des jours. Il m’a alors semblé évident que  certains faits, qui ne sont sans doute paranormaux qu’au regard de notre ignorance, ne sont pas  toujours explicables avec les fondamentaux de notre raisonnement quotidien et ordinaire que l’on  nous transmet par l’école ou l’éducation. Ce dernier a de grandes vertus, mais il possède aussi des  limites. Le problème est que, tout ce que la raison et la logique n’élucident pas est mis dans la boîte  commode du «  paranormal  » ou du «  surnaturel  », parce que cela dérange notre petit confort  intellectuel, nos habitudes mentales et émotionnelles aussi. Comme on n’a pas toutes les clés pour  comprendre certains phénomènes, le paranormal est un peu la patate chaude que l’on se repasse,  parce qu’elle brûle les doigts. Une patate qui peut même être embarrassante pour certains, car des  personnes peuvent avoir peur du ridicule. Imaginez un ministre et un chef d’entreprise disant :  Avant-hier, j’ai vu un fantôme traverser ma chambre  ou  On m’a touché l’épaule, je me suis  retourné et il n’y avait personne... Ou encore Hier, j’ai consulté mon astrologue. Le politicien  craindra de perdre ses électeurs et l’homme d’affaire son autorité.  
En ce qui me concerne, la patate chaude, je la saisis à pleine main (à pleine tête devrais-je dire) depuis mes années d’université. Ces  sujets paranormaux m’intéressent parce qu’ils nous permettent d’aborder le réel sous un autre angle, qui évidemment n’exclut pas le  premier angle. Comme beaucoup en occident, ma nature me porte à chercher une explication matérielle de cause à effet. Nous avons  jusqu’à aujourd’hui énormément été influencés par la physique classique décrivant ce qui se passe dans la nature point par point, de  façon matérielle et individualisée. Notre esprit a été formaté pour comprendre et voir l’espace qui nous entoure en termes de largeur,  hauteur et profondeur (3D). Les lois de la physique 3D expliquent beaucoup de choses, et c’est très bien, mais elles ont aussi leurs  limites. Disant cela, je pense par exemple à des objets qui tombent alors que strictement rien ne peut expliquer leur chute et qui ont  un sens précis pour les personnes, voire qui contiennent un message ;  je pense également à des rêves prémonitoires que chacun  d’entre nous peut avoir et qui semblent annihiler la chronologie admise du passé-présent-futur, tombant en cela en congruence avec  certaines avancées de la physique.